blog

Vestiges d’un CSS Guru

Catégorie : Bien développer

Billet

Introduction à WordPress 3 : custom post type et custom taxonomy

J’ai écrit un tutoriel complet pour réaliser un thème WordPress de A à Z.
Il est plus récent et parle aussi des Custom Post Type et Custom Taxonomy. Du coup, je vous invite à aller le lire.

WordPress vient d’annoncer une Release Candidate pour la version 3. J’ai pour ma part installé et mis en prod la version Beta 2 qui, ma foi, est très stable. Si vous comptez l’installer, allez-y! Les mises à jour se font comme les WP actuellement, c’est à dire automatiquement. Et le système de template pour les thèmes est identique donc vos thèmes marcheront sans souci! Le seul souci est qu’il n’y a pas de version française encore mais bon, c’est uniquement pour l’admin qui est vraiment très simple en anglais.

Nouveautés WordPress 3

Dans les nouveautés, il y a :

  • choisir son login et son mot de passe : au lieu d’avoir “admin” et un mot de passe généré automatiquement, on peut les choisir soi-même.
  • un nouveau thème par défaut, bourré de nouvelles fonctions et qu’on va customiser dans ce tutoriel
  • custom background : un outil dans l’admin pour pouvoir choisir un fond pour le site. Si vous développez des thèmes vous même, ça vous est inutile.
  • Multi-sites! En fait, WordPress et WordPress µ ont fusionné : il est donc possible avec 1 seule installation WP de mettre en place autant de blogs différents que l’on veut. Par exemple : css.bbxdesign.com pour un blog de CSS, inspiration.bbxdesign.com pour un blog d’inspiration etc.
  • Custom Post Types
  • Custom Taxonomies

Je vais développer ces 2 derniers points car ils sont les plus intéressants.
Lire la suite →

Billet

CSS3 Please : un générateur de CSS3

Si vous voulez déjà utiliser des propriétés CSS3, vous devez savoir qu’elles sont implémentées sur plusieurs navigateurs mais avec des dénominations différentes.
Par exemple border-radius (pour obtenir des coins arrondis)  :

  • -moz-border-radius sous Firefox
  • -webkit-border-radius sous Chrome et Safari
  • border-radius sous Opera et le prochain IE9

Etant donné qu’il est assez laborieux de trouver chacune des dénominations pour une seule et même propriété, CSS3 Please vous sera d’une grande aide. Il vous permet d’éditer les valeurs pour chaque propriété CSS3 puis de les copier et les utiliser sur (quasiment) tous les navigateurs, que ce soit :

  • les ombres
  • les dégradés
  • les fonds semi transparents en RGBA
  • la rotation
  • les arrondis
  • @font-face (pour inclure la police qu’on veut)

Quelques-unes de ces propriétés marchent même sous IE6 et IE7!

Billet

A quoi me sert Firefox aujourd’hui ?

En surfant un peu sur le web (avec Chrome), je remarquais une fenêtre Firefox ouverte mais inutilisée. En l’ouvrant, je vis à quoi me servait véritablement Firefox.

En tout, 8 plugins que j’utilise +/- régulièrement :

  • Shareaholic pour partager des articles
  • Page Saver pour sauvegarder le screenshot d’une page entière
  • Adblock Plus pour bloquer toutes les pubs (même celles en fond d’un site)
  • Web Developer : le couteau suisse d’un développeur
  • Colorzilla pour trouver le code couleur de n’importe quel pixel de la page mais aussi obtenir la palette de couleur d’un site
  • Echofon (anciennement Twitterfox), l’excellent client Twitter pour Firefox
  • Firebug : le meilleur plugin jamais conçu pour un intégrateur.
  • XMarks pour synchroniser ses favoris sous Firefox

Et au beau milieu, une page web vide.

a-quoi-sert-firefox

Eh oui : Chrome s’ouvre aussi vite qu’un explorateur Windows. Et va aussi vite que Notepad++.

UPDATE : je m’explique dans les commentaires. 🙂

Billet

5 balises HTML peu utilisées

Davantage pour leur sémantique que pour leur pouvoir en SEO, il est intéressant et pratique d’utiliser les balises HTML suivantes. Elles permettent de donner du sens au contenu d’un site, ou plutôt à son code.
Lire la suite →

Billet

Mais arrêtez avec IE6!

Je le dis et je le répète : il faut arrêter de s’acharner à faire fonctionner parfaitement son site sous IE6. Chaque semaine, il y a un nouvel article qui prône cette idée, et c’est très bien.

stop-ie6

Est-ce qu’un site doit apparaître exactement pareil sous chaque navigateur ?

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore : la réponse est non.

Notez l’adverbe “exactement”. Parce que d’un côté, il faut que l’utilisateur puisse reconnaître un site, quel que soit le navigateur utilisé. Mais des différences (plus ou moins) légères dans le graphisme sont non seulement tolérées mais parfaitement admises. Ne pas avoir de coins arrondis (par CSS ou PNG), de dégradés complexes (par PNG), des ombres portées… sous IE6 n’est pas un problème.

C’est surtout qu’un utilisateur d’IE6 ne verra aucune dégradation dans sa version vu qu’il ne verra pas la “bonne version”!

Et puis d’abord, tout le monde n’a pas toutes les polices utilisées sur un site (Arial inexistant sous Linux ?), donc il y a déjà obligatoirement des différences, et des grosses différences : la typographie c’est au moins la moitié du design.
Lire la suite →

Billet

Modernizr : un JavaScript pour utiliser du HTML 5 et du CSS 3 dès maintenant

modernizr

Si vous en avez marre d’attendre que le grand public mette à jour ses navigateurs pour pouvoir utiliser du HTML 5 et du CSS 3, vous pouvez utiliser Modernizr :

Modernizr is a small and simple JavaScript library that helps you take advantage of emerging web technologies (CSS3, HTML 5) while still maintaining a fine level of control over older browsers that may not yet support these new technologies.

Je testerai sans doute à la prochaine refonte du site, c’est à dire prochainement (?).

Billet

Le XHTML 2 c’est fini. Le HTML 5 s’en trouve renforcé.

w3c_main

Vous êtes sans doute au courant que le groupe travaillant sur le XHTML 2 va s’arrêter à la fin de l’année, pour notamment rejoindre le groupe du HTML 5. C’est moins laisser tomber quelque chose que se concentrer sur un seul standard.

Différence XHTML / HTML

La différence principale entre le XHTML et le HTML est la rigueur du code. Un document XHTML nécessite de n’inclure aucune erreur de syntaxe pour être bien rendu, alors qu’un document HTML peut se permettre de contenir certaines erreurs. Ca vient du moteur de rendu du navigateur qui gère les deux documents différemment. Ca ne veut pas dire qu’il faut être négligeant dans l’écriture du code pour autant. Mais c’est plus propre d’avoir à se tenir à une syntaxe rigoureuse.

Le HTML a l’avantage d’être davantage rétro-compatible. Les navigateurs plus anciens arrivent à mieux lire un document HTML récent qu’un document XHTML récent. Ca vient sans doute du côté “léger” de sa rigueur.

Concrètement, ça change quoi cette fin du XHTML 2 ?

A vrai dire, pas grand chose car c’est dans la logique des choses. Depuis quelques mois, le HTML 5 n’arrête pas de faire parler de lui. Les navigateurs commencent à bien l’implémenter (Safari 4, Opera et le tout récent Firefox 3.5). Et il a un gros potentiel. Pour en savoir plus, vous pouvez lire ma petite introduction au HTML 5.

Etant un adepte du XHTML 1.0 (pour des raisons de rigueur de code et pour éviter le Quirks Mode), je n’aurais pas à choisir entre le HTML 5 et le XHTML 2. Il n’y en aura plus qu’un. Et puis le HTML 5 aura aussi sa “version XML“. Donc je pourrais toujours imposer au document d’être totalement propre.

Je pense que cette fin du XHTML 2 est une bonne chose (même si ce n’est pas la fin du XHTML). Pas de casse-tête avec plusieurs standards à suivre, et un renforcement du HTML 5, ce qui va amener les navigateurs à être encore plus plongé dans le HTML 5 et va faciliter cette tâche.