blog

Vestiges d’un CSS Guru

Catégorie : Avis

Billet

Windows Mojave : le pouvoir de l’opinion publique

Prenez un produit A (Windows Vista).
Rassemblez des gens qui n’ont jamais utilisé le produit mais en ont beaucoup entendu parler (en mal).
Observez les réactions sur le produit A.

Présentez le successeur du produit A : le produit B (Windows Mojave).
Testez ce produit B sur les gens.
Observez les réactions sur le produit B.

Puis dites que le produit B est en fait le produit A : l’expérience Mojave par Microsoft.

Très intéressant de constater qu’on s’approprie très facilement l’opinion des autres au lieu de s’en créer une nous-mêmes. Et comme le dit le blog Vista :

There really is a gap between perception and reality.

J’ai découvert Vista parce qu’il est installé sur ma machine au travail. Après la période “Whaaa c’est beau”, j’ai eu quelques problèmes au niveau configuration. Mis à part ça, il est plus stable que mon Windows XP à la maison et j’apprécie fortement l’interface (notamment celle de la fenêtre d’exploration). En tout cas, mon expérience est bien plus agréable que celle que je redoutais en lisant les réactions à sa sortie. Je suis évidemment une cible de cette “Expérience Mojave”.

Billet

Le meilleur film de tous les temps selon IMDB

Sur IMDB, LE site référence en matière de cinéma, les utilisateurs peuvent noter les films sur une échelle de 0 à 10. Le classement des meilleurs films est particulièrement figé depuis longtemps, Le Parrain dominant éternellement les débats. Mais depuis peu, le classement a chamboulé :

Classement IMDB

Je veux bien croire que The Dark Knight est un bon film, mais de là à être considéré comme le meilleur film de tous les temps… Ca me conforte dans l’idée qu’il faut savoir prendre beaucoup de recul avant de valider l’avis que l’on a d’une oeuvre. Les critiques élaborées dans la foulée d’une découverte sont les plus dangereuses et les moins pertinentes.

Billet

La nouvelle pollution visuelle

14 juillet. Champ de Mars. La tour Eiffel s’éteint pour laisser place au feu d’artifice. D’une seconde à l’autre, je vois des dizaines de téléphones portables et autre appareils photo numérique surgir dans les airs, pour “immortaliser” l’instant. Quel gâchis.

Instantanément, notre champ visuel est restreint par les innombrables bras levés qui viennent obstruer notre vision. Si on ajoute à celà la luminosité irritante des écrans LCD (qui n’est pas sans rappeler celle des villes qui vient perturber la vision des étoiles la nuit), la pollution visuelle est bien présente. Je remercie tous ceux qui ont eu ce réflexe déjà bien implanté, et en particulier ceux à côté de moi qui m’ont clairement illuminé le visage sans remord.

Je veux bien croire que l’on veuille conserver un souvenir du feu d’artifice, mais une vidéo de quelques secondes ou une simple photo est largement suffisante. Quel intérêt de sortir toutes les 2 minutes son téléphone portable, voire pire : filmer l’intégralité du spectacle ?

Sans penser aux autres, ces nouveaux “photographes” et “réalisateurs” devraient penser à eux-mêmes. Parce qu’en filmant, ils se privent inévitablement du spectacle, étant quasi obligé de regarder en permanence la version très basse définition de leur portable qu’ils sont en train de filmer, version qui restera la seule qu’ils connaîtront puisque la “vraie” version, la version “HD”, avec les yeux, en direct, ils ne la verront jamais. Ils ratent tout l’attrait d’un spectacle audiovisuel, en plein air, en direct, où la synchronisation, la diversité et l’homogénéité du tableau pyrotechnique ne peut être vécue qu’une seule fois.

J’émets des doutes quant à la capacité de mémoire de ces gens là, et dans celle d’apprécier l’instant présent, au naturel. Quant à la nécessité d’un feu d’artifice le jour d’une fête nationale (ou la nécessité même de cette dernière), c’est un autre débat.

Billet

Le web design ce n’est pas que du graphisme

Après une année (ou presque) passée dans le monde professionnel du web design en tant que novice encore en rodage, je me pose encore la question : c’est quoi être web designer ? J’utilise cette dénomination parce que c’était celle de la formation que j’ai suivie, et qu’elle correspond aux 2 principaux aspects de mon travail : intégration et graphisme.

Intégration : l’écriture du code (X)HTML et des feuilles de styles (CSS) associées.
Graphisme : création de visuels, animés ou non, sous Photoshop, Illustrator, Flash…

A ce stade, j’ai d’ores et déjà inclus autre chose que du graphisme dans la notion de “web design” : l’intégration. En effet, coder c’est du web design aussi, et correspond en l’occurrence à la moitié de mon travail.
Cela peut prêter à confusion. On se dit “design = graphisme” et donc que le “web design” se résumerait au “graphisme sur le web”. Mais “to design”, c’est concevoir, penser, réaliser les sites web. Comme le résume très bien l’article Wikipedia :

Le web design désigne la conception de l’interface web : l’architecture interactionnelle, l’organisation des pages, l’arborescence et la navigation d’un site web.

Lire la suite →