blog

Vestiges d’un CSS Guru

Catégorie : Avis

Billet

Pagination abusive et longues lectures : diviser pour mieux se goinfrer

J’ai toujours détesté la tendance à diviser un article en plusieurs pages, sans raison aucune.

Il arrive qu’une pagination peut éventuellement s’avérer pratique pour les longs articles (la vie du génial voleur Gérald Blanchard) ou pour les tests hardware (même s’ils peuvent tenir sur une page). Mais que ce soit gamasutra (3 pages pour une analyse de Zelda) ou College Humor (2 pages pour tous leurs articles, aussi courts soient-ils), l’abus est toujours proche.

Lire la suite →

Billet

L’instabilité du direct

La semaine dernière, je regardais, comme 600 millions d’autres personnes, dont 2 millions sur Canal +, le Clasico. Vous l’avez peut-être remarqué, mais le son était regulièrement, en 1ère mi-temps, en retard sur l’image. Apparemment, Canal a voulu rectifier le tir, parce que le son était ensuite en avance en 2nde mi-temps.
On parle ici de décalages de l’ordre de 500ms. C’est trop peu pour que ce soit fatal, mais assez pour anéantir notre concentration.

La désynchronisation du son et de l’image nous assure d’un chose, c’est que l’un des d’eux n’est forcément pas en direct (voire les deux). Ce que l’on voit à l’écran est alors un évènement différé, un peu dans le passé, un peu en retard.
Même si il est impossible techniquement de suivre un évènement télévisé (i.e. à distance) exactement simultanément, la synchronisation du son et de l’image en permettent l’illusion.

Lire la suite →

Billet

Les interfaces tactiles ne le sont pas

Je voudrais revenir sur l’excellent article : A Brief Rant on the Future of Interaction Design. Allez le lire, il est génial. Puis revenez ici…
L’idée est que nos mains sont capables de 2 choses principalement :

  1. Ressentir : la chaleur, le poids, la répartition, la matière…
  2. Manipuler : avec puissance, avec précision, en soulevant, en ciseaux

Non mais, allez le lire, vraiment.

La question ici est : qu’est-ce qu’une interface tactile ? Prenons comme exemple, une tablette tactile.

Lire la suite →

Billet

Au revoir, commentaires

Ce blog a 4 ans, 317 billets, et 820 commentaires. Le dernier de ces nombres en restera là car je viens de supprimer la possibilité de poster des commentaires.

Si je devais lister le rôle des commentaires sur ce blog, je dirais :

  1. Créer une discussion ?
    Entre qui d’abord ? Les visiteurs ? Jamais vu ça, car il faut être abonné aux commentaires et que le visiteur abonné se donne la peine de venir lire toutes les réponses au billet (et non pas forcément à son commentaire).
    Une discussion entre un visiteur et moi ? C’est d’ordre privé alors, et le formulaire de contact est là (en plus je viens de le refaire stp…).
  2. Poser une question ?
    Une question posée dans un commentaire est très rarement résolue via les commentaires, que ce soit par moi ou par un visiteur. Le plus simple est là encore de m’envoyer un mail.
  3. Spécifier un oubli, corriger une erreur ?
    C’est à dire, ajouter du contenu au mien, l’améliorer, le compléter. C’est la caractéristique que j’apprécie réellement dans les commentaires, mais elle est rarement utilisée.
  4. Faire de la pub pour son propre site ?
    Ah, le fameux commentaire “Super article, merci !”, accompagné d’un nom d’auteur du type “Voitures pas chères” qui renvoie vers un site peu recommendable. Du link bait de base.
  5. Me remercier ?
    J’apprécie le geste, et beaucoup de commentaires sont des remerciements. Mais le simple fait d’avoir lu mon article en entier et de l’avoir utilisé à votre guise me satisfait pleinement, même si je ne le sais pas.

Lire la suite →

Billet

La vérité sur les sondages

Je pense qu’il y a une donnée inhérente à tout sondage, c’est qu’ils concernent tous uniquement les personnes désirant être sondées, ou que ça ne dérange pas. Au final, ça restreint grandement le panel! Quel pourcentage de personnes dans la rue s’arrête pour répondre à un sondage ? Personnellement, je ne l’ai jamais fait. Et je n’ai jamais contacté ou été contacté par un institut de sondage. Et je réponds très rarement à un sondage sur le net (et lorsque je le fais, je choisis “NSP”). Bref, je ne dois pas être dans la cible (on me le dit souvent). Et étant donné que je ne dois pas être le seul, je remets systématiquement en doute la pertinence des sondages.

Je rappelerai cette fameuse phrase (reprise notamment par Mark Twain) :

There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics

Billet

Les cartouches d’encre sont-elles trop chères ? Oui.

Imaginons que je veuille acheter une imprimante couleur (parce que j’en ai pas).
Imaginons que j’aille sur le très peu ergonomique Fnac.com (clic du milieu inactif sur les listes produits, colonnes non triables, version flash à pleurer… bref).
Je tombe sur l’imprimante Canon Pixma IP 2600 à 39,90€ (livrée avec une cartouche noire et une cartouche couleur).

Ok cool. J’ai mon imprimante. Puis quelques mois plus tard, je n’ai plus d’encre noire, ni couleur. Alors je veux en acheter sur Fnac.com (parce que je suis maso). Il me faut (selon le site Canon) :

Vous avez fait le calcul ? 2 cartouches d’encre, c’est plus cher qu’une nouvelle imprimante.

Les cartouches livrées avec la nouvelle imprimante ne sont sans doute pas remplies en entier, mais quand même…

Billet

La refonte perpétuelle

Le web est un média en mouvement continu. Comme chaque web designer qui se respecte, je fais ma veille régulière et relativement abondante, qu’il s’agisse de graphisme, de connaissances, d’astuces de code, de design, de tendances, d’outils, d’acteurs du web. Avec toute cette masse d’information, textuelle et visuelle, j’ai sans cesse envie d’intégrer de nouvelles idées graphiques et techniques dans ce blog, et je commence souvent des thèmes wordpress sans les terminer au final.

Le dernier en date, débuté il y a 2 mois déjà, s’appelle bbxjulie (en référence au morceau “Julie with…” de Brian Eno). J’y ai beaucoup bossé, je l’ai fignolé et je l’ai même intégré en thème wordpress. La seule qui manque est la page portfolio (une Page WP custom que j’ai pas pris le temps de faire). D’ailleurs, vous pouvez voir sur ce blog le thème bbxjulie.

Lorsque je l’ai commencé, j’étais très enthousiaste et plutôt content du rendu. C’est un des rares thèmes que je n’ai pas laissé tomber au bout de 3 jours, et je me disais qu’il allait être très complet et surtout : qu’il allait durer. Mais au final, même en y ayant passé beaucoup de temps, il ne me plaît pas. Je sais pas pourquoi. Plusieurs éléments me plaisent, notamment la sidebar avec les vignettes du portfolio et le champ de recherche. Mais c’est tout.

Pourquoi une refonte ?

La réponse que je me donne à cette question est très simple : je n’aime plus mon thème actuel. Il est ennuyeux et loin d’être ce que je voulais qu’il soit. Et l’intégration de nouveaux outils implique selon moi une refonte graphique.

Pourquoi ça bloque ?

Le manque d’inspiration, c’est évident. Mais surtout, le flou dans l’identité que je veux donner à ce blog. Ca doit être lié au rôle de ce blog.
Mais d’ailleurs, il me sert à quoi ce blog ? A parler, réponse évidente.
Mais de quoi ? De web design, de jeux vidéo, d’humour, de musique, de multimédia, de technologie, de code.
De moi ? Oui et non. Oui parce que l’intérêt principal d’un blog et la subjectivité affichée de l’auteur. Non parce que je ne parle pas de moi directement.
Quoiqu’il en soit, je me suis toujours refusé à essayer d’établir une charte éditoriale. Sans doute parce qu’il n’y en avait pas au départ et qu’il est compliqué d’en définir une en cours de route.

Résultat : ce blog est en roue libre depuis quelques temps, une sorte de hérisson à la dérive qui s’affiche et se manifeste lorsqu’il ne s’amuse pas à traverser des tunnels.

Billet

Mais arrêtez avec IE6!

Je le dis et je le répète : il faut arrêter de s’acharner à faire fonctionner parfaitement son site sous IE6. Chaque semaine, il y a un nouvel article qui prône cette idée, et c’est très bien.

stop-ie6

Est-ce qu’un site doit apparaître exactement pareil sous chaque navigateur ?

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore : la réponse est non.

Notez l’adverbe “exactement”. Parce que d’un côté, il faut que l’utilisateur puisse reconnaître un site, quel que soit le navigateur utilisé. Mais des différences (plus ou moins) légères dans le graphisme sont non seulement tolérées mais parfaitement admises. Ne pas avoir de coins arrondis (par CSS ou PNG), de dégradés complexes (par PNG), des ombres portées… sous IE6 n’est pas un problème.

C’est surtout qu’un utilisateur d’IE6 ne verra aucune dégradation dans sa version vu qu’il ne verra pas la “bonne version”!

Et puis d’abord, tout le monde n’a pas toutes les polices utilisées sur un site (Arial inexistant sous Linux ?), donc il y a déjà obligatoirement des différences, et des grosses différences : la typographie c’est au moins la moitié du design.
Lire la suite →

Billet

Le XHTML 2 c’est fini. Le HTML 5 s’en trouve renforcé.

w3c_main

Vous êtes sans doute au courant que le groupe travaillant sur le XHTML 2 va s’arrêter à la fin de l’année, pour notamment rejoindre le groupe du HTML 5. C’est moins laisser tomber quelque chose que se concentrer sur un seul standard.

Différence XHTML / HTML

La différence principale entre le XHTML et le HTML est la rigueur du code. Un document XHTML nécessite de n’inclure aucune erreur de syntaxe pour être bien rendu, alors qu’un document HTML peut se permettre de contenir certaines erreurs. Ca vient du moteur de rendu du navigateur qui gère les deux documents différemment. Ca ne veut pas dire qu’il faut être négligeant dans l’écriture du code pour autant. Mais c’est plus propre d’avoir à se tenir à une syntaxe rigoureuse.

Le HTML a l’avantage d’être davantage rétro-compatible. Les navigateurs plus anciens arrivent à mieux lire un document HTML récent qu’un document XHTML récent. Ca vient sans doute du côté “léger” de sa rigueur.

Concrètement, ça change quoi cette fin du XHTML 2 ?

A vrai dire, pas grand chose car c’est dans la logique des choses. Depuis quelques mois, le HTML 5 n’arrête pas de faire parler de lui. Les navigateurs commencent à bien l’implémenter (Safari 4, Opera et le tout récent Firefox 3.5). Et il a un gros potentiel. Pour en savoir plus, vous pouvez lire ma petite introduction au HTML 5.

Etant un adepte du XHTML 1.0 (pour des raisons de rigueur de code et pour éviter le Quirks Mode), je n’aurais pas à choisir entre le HTML 5 et le XHTML 2. Il n’y en aura plus qu’un. Et puis le HTML 5 aura aussi sa “version XML“. Donc je pourrais toujours imposer au document d’être totalement propre.

Je pense que cette fin du XHTML 2 est une bonne chose (même si ce n’est pas la fin du XHTML). Pas de casse-tête avec plusieurs standards à suivre, et un renforcement du HTML 5, ce qui va amener les navigateurs à être encore plus plongé dans le HTML 5 et va faciliter cette tâche.

Billet

Proposition de refonte du site d’American Airlines

aa

Dustin Curtis, un designer d’interfaces, devait réserver un billet sur le site (horrible) d’American Airlines. J’ai déjà eu à le faire aussi lorsque je suis allé à New York. Son expérience en tant qu’utilisateur n’ayant pas été très plaisante, il s’est dit qu’il allait proposer sa propre refonte du site.

american-airlines-refonte

Je suis personnellement très fan de cette refonte du bloc le plus important du site : la réservation. Il y a un côté aéré, léger (pour une compagnie aérienne, que demander de mieux ?) et efficace dans sa refonte. Je me rappelle que je voulais proposer une refonte du site l’Equipe.fr (un tout autre domaine, un tout autre rôle) mais j’ai pas pris le temps de le faire et entre-temps, leur refonte est plutôt réussie. 🙂

La réponse d’American Airlines

Ok, Dustin Curtis ne connaissait sans doute pas les raisons qui amènent American Airlines à garder leur site tel quel. Mais il a reçu une réponse de la part du User Experience Architect. Un extrait (repris sur Words on Design – “shameless self promotion…”) :

We could even redesign the AA.com home page without having to slog through endless review and approval cycles with their requisite revisions and re-reviews.

En résumé, dans sa lettre de réponse, il dit qu’American Airlines est une boîte trop grosse avec beaucoup trop de gens impliqués dans le design pour que l’équipe de design puisse faire son boulot correctement, ou devrais-je dire, puisse faire son boulot tout court.

Je sais exactement ce qu’il veut dire.

American Airlines a les compétences en interne pour avoir un site intéressant, mais ne les utilise pas. Un problème politique ? Je pense aussi.

La peur du vide ?

C’est sans doute la crainte des grosses entreprises d’avoir un site aussi aéré et léger, avec peu de contenu. Ils se disent peut-être qu’avec tout leur argent et la taille du trafic du site, ils doivent forcément avoir un site avec beaucoup de fonctionnalités, de contenu, des liens partout, des promos par ci par là…

Je sais pas. Le peur d’innover ? De faire confiance aux plus jeunes ? A ceux qui savent ? A ceux dont c’est le boulot ?

Je pense sincèrement que la qualité d’un design est (quasiment) inversement proportionnelle au nombre de personnes (ignares?) qui donnent leur avis dessus. Avoir une équipe de plusieurs designers, OK. Mais lorsque les services commercial ou technique y mettent leur nez, ça commence à sentir le roussis. Chacun son taf et tout ira bien!