blog

Vestiges d’un CSS Guru

Billet

Histoire du clavier AZERTY

Dans mon précédent billet, je ne demandais pas l’histoire du clavier QWERTY (que je connais déjà), mais celle du clavier AZERTY. J’ai essayé d’être clair en disant :

Je ne parle pas du QWERTY/AZERTY, mais juste des lettres A et Z (et M aussi, tiens).

Pourtant, j’ai reçu 6 mails de lecteurs qui m’ont expliqué l’origine du QWERTY mais aucun n’a été capable de m’expliquer pourquoi le A et Z (et M) ont été déplacés ! Ils m’ont tous cité ou dirigé vers l’article Wikipedia mais sachez que Wikipedia est pour moi soit le point de départ, soit le point d’arrivée de mes recherches. Je les remercie en tout cas de m’avoir répondu.

Un point commun entre ces lecteurs (à part @remouk) est aussi d’avoir succombé à la légende urbaine qui dit que la disposition QWERTY a été inventée pour ralentir les dactylos !

En un mot : c’est totalement FAUX.

(Tant que j’y suis, Thomas Edison n’a pas inventé l’ampoule électrique, la Muraille de Chine n’est pas visible depuis l’espace et le sucre n’est pas facteur d’hyperactivité chez les enfants).

Ralentir les dactylos ? Quels dactylos ?

Voici la véritable histoire du clavier QWERTY. J’aimerais vous raconter celle de l’AZERTY mais je ne la connais pas.

Comment marchait la 1ère machine à écrire ? Elle avait des petits marteaux appelées “tiges” qui mécaniquement frappaient la feuille pour imprimer sous l’impact la lettre désirée. D’ailleurs, elle tapait la feuille par le dessous. Du coup, il était impossible de voir la ligne que l’on était en train de taper.

Mais le principal souci était que ces tiges mettaient du temps à se remettre en place. Donc si on tapait légèrement trop vite (je dis bien légèrement), les tiges se coinçaient.

Christopher Scholes (qui inventa le 1er protoype) décida alors de modifier l’ordre des lettres du clavier. 1 Il plaça certaines lettres à gauche, d’autres à droite… Comment est-il exactement arrivé à le disposition QWERTY ? Par hasard. Enfin, disons qu’il n’y pas eu d’étude scientifique pour établir une disposition optimale des touches (tout le contraire du DVORAK en somme). Du coup, je soupçonne Scholes d’avoir choisi la première disposition potable qui fonctionnait. Ensuite, il proposa sa machine à Remington (alors producteur d’armes) qui la commercialisa en masse.

Si je vous raconte ça, c’est pour vous expliquer que la disposition QWERTY a été brevetée en 1868 alors que la première machine à écrire Remington a été mise sur le marché en 1873. Du coup, comment voulez-vous que cette disposition ait été inventée pour ralentir les dactylos vu qu’ils n’y avaient pas accès ? Bref. CQFD.

Et AZERTY alors ?

Pourquoi en France nous avons cette exception qui consiste à avoir déplacé les lettres A, Z et M ?

Je ne parle pas des caractères spéciaux “à”, “é”, “ç”… qui sont extrêmement utiles dans notre langue, et qui nous obligent d’ailleurs à utiliser la touche SHIFT pour taper les chiffres.

Je parle du A qu’on a déplacé hors de la ligne de repos alors qu’il est très souvent utilisé, et du M que l’on a placé sous l’auriculaire au lieu de le garder sous l’index. J’ai beau avoir longuement cherché, je n’ai trouvé aucune explication valable.

La seule que j’ai trouvée (mais qui au final est bien trop vague) est sur Yahoo Answers :

La position des lettres sur le clavier a été defini en fonction de leurs utilisations dans une langue et de la position des 8 doigts.

AZERTY a été défini en fonction de la langue française ? J’avais compris, mais pourquoi ne pas avoir gardé QWERTY ? Pourquoi le A si loin ? Pourquoi le M si peu pratique ? Et pourquoi le “ù” si bien placé (pour un caractère spécial) alors qu’il n’existe que dans un seul mot de la langue française ??? 2

J’aurais voulu que Wikipedia me l’explique une nouvelle fois, mais il ne le sait pas non plus :

La disposition azerty apparaît en France dans la dernière décennie du XIXe siècle comme déclinaison de certaines machines à écrire américaines qwerty. Son origine est inconnue des historiens, pionniers et propagandistes de la machine à écrire.

Du coup, je ne saurais probablement jamais pourquoi on a bougé les A/Z/M.

PS : allez lire l’article de dascritch Faut-il changer la disposition des lettres ? parce qu’il est encore meilleur.

  1. D’ailleurs, il a préféré résoudre un symptome (les tiges coincées) plutôt que la source du problème (les tiges lentes à se replacer)
  2. Le mot est “où” pour les curieux