blog

Vestiges d’un CSS Guru

Billet

Google lance son service de musique avec Lala et iLike (MySpace)

Google vient de lancer officiellement son offre de musique : il s’agit d’un partenariat avec Lala (streaming mp3) et MySpace (qui a acheté iLike).


De la vraie musique dans les résultats

Google va inclure des extraits audio dans les résultats de recherche, ou plus précisément des liens qui ouvriront une popup avec de la musique en streaming provenant soit de Lala, soit de MySpace (le choix entre les deux étant pour l’instant arbitraire).

Recherche exacte

Si je cherche “21st century breakdown” (ce que personnellement je ne ferais jamais), je pourrais écouter directement le morceau de Green Day.
google-musique-resultats-recherche

Recherche via les paroles

Si tu veux trouver un morceau mais que tu connais uniquement quelques paroles, Google te le trouvera et te proposera de l’écouter. Exemple si je cherche “static silhouette somehow”, je tombe sur le morceau “Rome” de Phoenix.
google-musique-recherche-paroles

10 partenaires web et musique

Il y a 6 partenaires web :

  • Lala fournira la musique en streaming
  • iLike (propriété de MySpace) en fournira aussi
  • MySpace en fournira plus tard, en remplacement de iLike
  • Pandora, imeem et Rhapsody qui permettront de nous faire découvrir de la musique selon ce qu’on recherche

Et 4 maisons de disque :

  • Emi
  • Sony Music
  • Universal
  • Warner Bros Records

La révolution mp3 commence-t-elle ?

Après les images, les livres, les cartes… la musique. Tout ce qu’on cherche, Google veut nous le faire trouver. Et la musique, on en cherche beaucoup, légalement et illégalement, donc forcément, Google veut devenir un acteur principal de la révolution qui a déjà commencé.
Les maisons de disque commencent sans doute à comprendre qu’il ne faut pas se battre contre le web mais l’utiliser à ses fins. Google le sait et prend les devants en essayant de devnir l’outil principal pour rechercher et acheter de la musique à l’avenir.
J’imagine des internautes futurs voulant acheter un album et ne plus aller sur Amazon, iTunes ou Fnac.com mais faire une simple requête dans Google et acheter en 2 clics.

Ce n’est que le début, mais Google ne se lancerait pas dans cette aventure sans y trouver son compte tôt ou tard.